« La commune, en tant que maître d’ouvrage, fait office d’exemple. Qu’y a-t-il de plus sensé que de construire pour la collectivité avec notre propre bois? »
« La commune, en tant que maître d’ouvrage, fait office d’exemple. Qu’y a-t-il de plus sensé que de construire pour la collectivité avec notre propre bois? »

Le bois suisse a du sens pour les pouvoirs publics

Les consommateurs et les concitoyens ont plus de pouvoir qu'il n'y parait. Ainsi il vaut la peine, lors de l’achat de produits en bois, lors la construction de votre maison, ou votre aménagement intérieur, de demander au revendeur spécialisé ou à votre artisan l’origine du bois. Lors des assemblées communales par exemple, les projets de construction publics sont également des occasions, de proposer une construction en bois labellisée «Certificat d’origine bois Suisse». Ce qui ne contrevient pas aux règles des marchés publics si la commune fournit son propre bois. En effet, les cantons et les communes sont souvent propriétaire de forêt et disposent de ce fait de nombreuses possibilités d’opter pour le bois indigène: pour la construction d’une nouvelle crèche, pour la transformation d’une salle polyvalente ou encore l’extension du bâtiment du service du feu. Privilégier de courtes distances de transport ainsi que les entreprises locales dotées du «Certificat d’origine bois Suisse» vont dans le sens du développement durable. Pensez-y! Vous avez de bons arguments: le matériau naturel bois se renouvelle et est produit en Suisse en protégeant le climat.
Sous ce lien vous trouverez de nombreux autres exemples réalisés en bois issu des forêts suisses.