De bons arguments pour planifier et construire avec du bois

Si vous souhaitez des constructions à la fois durables, esthétiques, efficaces et souples, choisissez du bois régional.

Nos forêts regorgent de potentiel. En effet, le bois suisse possède des caractéristiques incomparables. Les arbres vivants et le bois utilisé dans la construction absorbent le CO2, un gaz à effet de serre, et veillent à ce que l’air reste pur en Suisse. Après l’abattage des arbres, le bois, matière première très résistante aux applications variées, est transformé grâce à des méthodes artisanales traditionnelles ou des techniques innovantes et intelligentes pour obtenir des produits de grande qualité. 

Le bois suisse est une précieuse ressource renouvelable locale. C’est le matériau idéal utilisé en construction de logements, en architecture, en aménagement intérieur, en conception de produits et bien plus encore. Nous avons répertorié ici quelques-uns des nombreux arguments plaidant en faveur du bois suisse.

Avantages du bois suisse


Le bois est écologique

Le bois est une matière première renouvelable. Une gestion durable permet de pérenniser la forêt. La forêt suisse est suffisamment peuplée pour permettre au bois suisse d’exploiter pleinement ses avantages écologiques. Qu’il s’agisse de construction, d’entretien ou de transformation, le bois permet de faire des économies. Des distances de transport réduites, un faible poids et une transformation peu gourmande en énergie font du bois suisse un matériau de construction écologique par excellence. Le bois présente par ailleurs d’excellentes qualités thermiques. La comparaison entre des murs réalisés en bois ou en maçonnerie démontre que pour une épaisseur réduite de moitié, le bois atteint des résultats thermiques équivalents à ceux d’une construction massive. De ce fait, la construction en bois a acquis une avance considérable en matière de standards de construction à faible consommation d’énergie tels que «Minergie» et «Passivhaus».

Le bois est économique

Construire en bois suisse, c’est économiser, dans un premier temps lors de la construction, et, par la suite, lorsqu’il s’agit d’entretenir. La préfabrication réduit la durée de construction, évite des installations coûteuses sur le chantier et permet de faire diminuer les intérêts liés au crédit de construction. Le faible poids du bois permet des coûts de transport et de montage moins élevés. De plus, les fondations d’une construction en bois sont moins importantes, ce qui peut s’avérer déterminant pour des sols de moindre qualité. Du fait que tout le gros œuvre est généralement exécuté par une seule entreprise, on réduit les interfaces entre intervenants et les attentes onéreuses qui en découlent. La planification tout comme le déroulement et la direction du chantier s’en trouvent simplifiés. Utiliser du bois suisse permet de raccourcir les distances de transport et d’accélérer les processus, ce qui a également un effet positif en termes de rentabilité.

Le bois est inventif

Le bois exige des connaissances techniques élevées et est doté d’une capacité portante d’une performance insoupçonnée. Une pièce de bois sollicitée longitudinalement aux fibres résiste quatre fois mieux que si les forces sont appliquées transversalement; dans un essai de compression, sa résistance surpasse même celle du béton. Défauts de croissance et fissures peuvent être détectés et éliminés au moyen de l’ultrason et de radiographies. Il en résulte un matériau aux propriétés remarquables. Les poutres massives ou lamellées-collées et les panneaux contreplaqués, de fibres ou de copeaux sont garants de constructions sûres et économiques.

Le bois est beau

Le bois est infiniment beau. Car le bois fait appel aux sens, c’est une matière vivante, chaude et qui respire. Le bois est unique, avec un registre de couleurs et de structures offrant une diversité que seule la nature peut nous offrir. Le bois est esthétique, seul ou associé à d’autres matériaux. L’attrait de l’alternance de surfaces lisses et froides avec celles, très vivantes du bois, est illustré par de nombreux exemples de l’histoire de l’architecture. Toutefois, c’est surtout ces dernières années que les architectes ont redécouvert que le bois était un matériau de construction sensuel et pertinent.

Le bois est docile

Le bois laisse toute liberté aux créateurs qui le façonnent. Par son élasticité et sa capacité portante élevée en regard de son faible poids, le bois constitue un matériau de construction idéal pour une architecture exceptionnelle. Débité en planches et recollé, il devient du lamellé-collé, ce qui lui permet d’accéder à des portées longtemps réservées à l’acier. De ce fait, il peut pratiquement se plier à toutes les géométries.

Le bois est durable

La durée de vie des constructions en bois est quasi illimitée, pour autant qu’on traite ce matériau dans les règles. L’essentiel, surtout pour les façades, est de les protéger contre l’humidité. Entre autres mesures constructives, on veillera à créer de grands avant-toits et à préserver les zones proches du sol des projections d’eau. Ces précautions garantissent la pérennité des façades pour des siècles. Les agressions climatiques laissent, certes, des traces, mais qui, avec le temps, donnent une patine fort appréciée.

Le bois est combinable

Il peut être judicieux de combiner le bois avec de l’acier ou du béton. L’acier est généralement utilisé pour réaliser les assemblages ou reprendre les efforts de traction. Les dalles mixtes bois-béton permettent de mettre à profit les avantages des deux matériaux. La protection incendie dans les bâtiments peut être résolue efficacement en mariant le bois à des matériaux minéraux. Ainsi, la construction en bois ne connaît pratiquement aucune limite.

Le bois est sûr

Il est indéniable que le bois brûle. Toutefois, sa mauvaise conductivité thermique et sa teneur en eau lui assurent une combustion très lente. La perte de capacité portante d’une structure en bois est moins rapide que celle d’une structure en acier ou en béton. Aussi incroyable que cela puisse paraître, une construction en bois présente souvent une sécurité au feu meilleure que d’autres matériaux. Pour ce faire, il faut s’assurer que les mesures adéquates, tels des compartiments coupe-feu ou l’exécution de planchers ignifugés, aient été prises. En matière de construction en bois, les nouvelles prescriptions de protection incendie en vigueur depuis 2015 ménage les libertés tout en garantissant une protection incendie optimale.

Le bois est confortable

L’enveloppe d’un bâtiment est décisive pour son confort intérieur. Le bois est synonyme de bien-être à la fois pour l’homme et pour l’environnement. Une paroi en bois respire, elle assure une régulation de l’hygrométrie à l’intérieur d’un bâtiment et garantit une atmosphère agréable, été comme hiver.

Qu'est-ce que vous cherchez ?